SQL Server Best Practices – Options d’alimentation du serveur

Cette best practice est seulement valable pour les serveurs qui ne sont pas issues de la virtualisation (Hyper-V ou Vmware), car ce paramètre est géré directement au niveau de la console de virtualisation.

Définir le mode de gestion de l’alimentation du serveur en « High Performance » est souvent oublié lors de la configuration des serveurs.
Pourtant, ne pas laisser le mode par défaut est primordial pour faire fonctionner le serveur à 100% de ses capacités.

En effet, laisser le mode Balanced peut réduire drastiquement les performances.

Comme on peut le voir sur cette image, le mode Balanced permet d’allouer au processeur un pourcentage minimum et maximum de fréquence.
C’est donc le système qui va définir quelle fréquence il devra utiliser, en fonction de la charge du serveur.
Le problème qui va se poser est que le système a du mal à définir la bonne fréquence à donner aux processeurs en fonction de la charge du SQL Server.
Par exemple, pour une requête spécifique, SQL pourrait avoir besoin de 100% de CPU, alors que le système n’en donnera que 5% car il n’aura pas détecté cette requête comme étant consommatrice.

La bonne pratique est de mettre le mode en High Performance.

Ce mode permet de laisser la fréquence à 100% en minimum et maximum.
Le SQL Server pourra donc utiliser toutes les capacités du serveur.

Lors de mes interventions, beaucoup de problèmes de performances ont pu être réglés seulement en changeant ce paramètre. Attention donc à ne pas négliger cette best practice !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 13 =